ASQ — Les Sept Outils De Base De La Qualité : La Carte De Contrôle (3)

Published

EN

Ce troisième article vous présente la carte de contrôle, également appelée carte de Shewart, un graphique utilisé pour étudier l'évolution d'un processus dans le temps. Les données sont représentées dans l'ordre chronologique avec une ligne centrale indiquant la moyenne, une ligne supérieure pour la limite de contrôle supérieure et une ligne inférieure pour la limite de contrôle inférieure déterminée à partir des données historiques. En comparant les données actuelles à ces lignes, il est possible de tirer des conclusions sur la constance de la variation du processus (sous contrôle) ou sur son caractère imprévisible (hors contrôle, affecté par des causes spéciales de variation).

Cette série d'articles, présente les 7 outils qualité de base pour l'amélioration des processus utilisés sur le terrain. Ceux-ci sont définis comme des instruments ou des techniques visant à soutenir et à améliorer les activités de gestion et d'amélioration de la qualité. L'ASQ a mis à la disposition de ses membres et du public une énorme quantité d'informations sur le corps de connaissances "qualité" (BOK). Il ne s'agit que d'un point de départ, mais ô combien utile.

Quand utiliser une carte de contrôle :

  • Pour contrôler les processus en cours en trouvant et en corrigeant les problèmes au fur et à mesure qu'ils se produisent ;
  • Pour prédire la gamme de résultats attendus d'un processus ;
  • Pour déterminer si un processus est stable (en contrôle statistique) ;
  • Lors de l'analyse des modèles de variation du processus provenant de causes spéciales (événements non routiniers) ou de causes communes (intégrées au processus) ;
  • Pour déterminer si votre projet d'amélioration de la qualité doit viser à prévenir des problèmes spécifiques ou à apporter des changements fondamentaux au processus.

Procédure de la carte de contrôle : Lisez l'article complet sur la préparation d'une carte de contrôle. Fondamentalement, vous recueillez des points de données consécutifs d'un processus sur une feuille de calcul de carte de contrôle (Excel) de manière à établir les données. Vous calculez ensuite la carte de contrôle appropriée et déterminez la période adéquate pour la collecte et le traçage des données. Une fois cela fait, vous recueillez d'autres données, construisez votre carte et l'analysez. Recherchez les "signaux hors contrôle" sur la carte de contrôle. Lorsqu'un signal est identifié, marquez-le sur le graphique et cherchez-en la cause. Documentez la façon dont vous avez enquêté, ce que vous avez appris, la cause et la façon dont elle a été corrigée.

cac8404ac15aa987a7739eed7fc60280-huge-dc

§ Ce bulletin d'information a été adapté/traduit par J.P. Amiel, ASQ Senior, CQA ret., Responsable du site web, à partir du contenu des pages ASQ Quality Resources, tiré et adapté de The Quality Toolbox, Second Edition, ASQ Quality Press.

Histoire : La carte de contrôle a été inventée par Walter A. Shewhart, l'un des fondateurs de la démarche qualité, alors qu'il travaillait pour Bell Labs dans les années 1920. Les ingénieurs de l'entreprise cherchaient à améliorer la fiabilité de leurs systèmes de transmission téléphonique et avaient déjà compris l'importance de réduire la variation dans un processus de fabrication. Shewhart a formulé le problème en termes de causes communes et spéciales de variation. Le 16 mai 1924, il a rédigé un mémo interne d'une page présentant la carte de contrôle comme un outil permettant de faire la distinction entre les deux. Il soulignait que le fait d'amener un processus de production dans un état de contrôle statistique, où il n'y a que des variations de cause commune, et de le maintenir sous contrôle, est nécessaire pour prévoir la production future et gérer un processus de manière économique. Cela a créé la base de la carte de contrôle et le concept d'un état de contrôle statistique par des expériences soigneusement conçues. Bien que Shewhart se soit inspiré de théories statistiques purement mathématiques, il a compris que les données provenant de processus physiques produisent généralement une "courbe de distribution normale" (une distribution gaussienne, communément appelée "courbe en cloche"). Il a conclu que si chaque processus présente une variation, certains processus présentent une variation contrôlée qui est naturelle au processus, tandis que d'autres présentent une variation non contrôlée qui n'est pas présente dans le système causal du processus à tout moment. (Wikipedia)


Références ASQ : (Note : Le site de l'ASQ est seulement en anglais)

Les outils de qualité  ► Les outils de qualité A à Z  ► Téléchargez des maquettes de qualité et outils Excel  ► Resources d'outils de qualité  ► Glossaire qualité

News Montreal Section 09/16/2022 2:47pm CDT

Comments

No Data Available

Share: